Mack Sennett


Seconde et dernière partie de la série de 7 articles de Nino Frank "LES ÉTOILES FILANTES DU CIEL D'HOLLYWOOD" (Excelsior 1937) sur les anciennes gloires d'Hollywood, Harry Langdon, Bebe Daniels, Mabel Normand, Raymond Griffith, Lya de Putti, etc.

LES ÉTOILES FILANTES DU CIEL D’HOLLYWOOD (part2) par Nino Frank (Excelsior 1937)


L'art de l'écran est une série de "quatre causeries" du critique et futur cinéaste Roger Leenhardt, diffusées sur Radio-Paris en 1938.

L’ART DE L’ECRAN par Roger LEENHARDT (Les Cahiers de Radio-Paris, 1938)


Première partie de la série de 7 articles de Nino Frank "LES ÉTOILES FILANTES DU CIEL D'HOLLYWOOD" (Excelsior 1937) sur les anciennes gloires d'Hollywood (Mae Murray, Tom Mix, Leon Bary, Pearl White, Ramon Novarro, Gloria Swanson, Lillian Gish, Norma Talmadge, etc.)

LES ÉTOILES FILANTES DU CIEL D’HOLLYWOOD (part1) par Nino Frank (Excelsior 1937)



Série d'articles du scénariste Pierre Laroche sur les débuts du cinéma, paru dans Les Cahiers de Radio-Paris (1938) = Du cinéma muet au cinéma parlant.

Du cinéma muet au cinéma parlant par Pierre Laroche (Les Cahiers de Radio-Paris, 1938)



"Silence, on tourne un film parlant" (à Hollywood) est un article de Jacques Berr paru dans la revue VU à l'automne 1929. Article passionnant qui détaille les difficultés techniques qu'il fallu surmonter et les conséquences qu'elle entraina sur les acteurs et actrices de l'époque du muet.

Silence, on tourne un film parlant (à Hollywood) (VU, 1929)



Texte visionnaire dans lequel le critique et réalisateur, Louis Delluc tente de convaincre ses contemporains de l'importance du cinéma en tant que 7° art, ce qui était loin d'être évident il y a un siècle !

« Le Cinéma existe » par Louis Delluc (Comoedia Illustré 1919)


1 commentaire
Article hommage à "notre ami Jean Georges Auriol" (fondateur de La Revue du Cinéma) par Claude Autant-Lara et Jean-Paul Le Chanois paru dans L'Ecran Francais le 17 avril 1950 ainsi que son premier article sur Mack Sennett et l'hommage de Lucien Logette : « Jean George Auriol ou l'Oublié majuscule ».

Notre ami Jean George Auriol par Claude Autant-Lara et Jean-Paul Le Chanois (l’Ecran Français 1950)