Pensées pour La Belle Equipe et toutes les victimes des attentats de Paris (13.11.15) 2 commentaires


(c) Mike Hedgethorne / Flickr

(c) Mike Hedgethorne / Flickr https://www.flickr.com/photos/co-operativestores/19891166954/in/photostream/

Inutile de vous dire que nous n’avons aucune envie de poster l’article prévu ce week-end.

 

Toutes nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et à leurs proches.

 

Ceux de La Belle Equipe mais aussi à ceux du Petit Cambodge, Le Carillon, Le Casa Nostra, La Bonne Bière et bien sur à tous ceux et celles qui étaient au Stade de France et au Bataclan.

(c) Jean Jullien

  • Mis à jour le Dimanche 15 novembre 2015 et les 23 et 30 novembre

 

Je voulais ajouter que je connais très bien tous ces lieux surtout rue de Charonne où se trouve le restaurant La Belle Equipe. Il se trouve au coin de la rue Faidherbe et pendant des années je passais par là en vélo pour rentrer chez moi en remontant la rue Godefroy Cavaignac pour passer par Voltaire. Car j’ai animé une émission de radio sur Aligre FM le vendredi soir qui se terminait à 21h. Rue Faidherbe, pas loin du carrefour, ma femme a donné des cours dans une école de mode l’année dernière. La mère d’un ami habite très près également. Il y a un disquaire Le Silence de la Rue où je suis allé quelques fois. Et en face de La Belle Equipe se trouve dans un passage un petit théâtre La Loge où un ami a joué il y a plusieurs années. De plus, parmi les morts à La Belle Equipe se trouve deux personnes qui travaillaient dans un restaurant à coté de chez moi où je me rends de temps en temps, Les Chics TypesHyacinthe Koma et Hodda Saadi.

 

La rue Alibert où se trouve Le Petit Cambodge et Le Carillon se trouve de l’autre côté de l’Hopital Saint-Louis où j’ai « séjourné » un mois en septembre 2001 et quelques jours en février 2013. Rue Juliette Dodu c’est là aussi où habite un couple de très bon amis avec leur petite fille. C’est en la couchant vendredi soir qu’ils ont entendu ce qu’ils ont cru être des pétards. La rue Alibert croise la rue Bichat dans laquelle se trouve un très bon restaurant où j’ai dîner avec des amis en juillet. L’un deux s’y trouvait vendredi soir. Il est resté cloîtré avec d’autres amis et les clients toute la nuit dans un bar en attendant que le quartier soit tranquillisé. Une très bonne amie habitait rue Jacques Louvel-Tessier perpendiculaire à la rue Bichat juste à côté. J’ai appris aussi que l’amie d’un vieil ami habite ce coin là aussi et qu’elle aurait dû sortir ce soir là pour un vernissage et revenir en velib le ramener à la station qui se trouve non loin.

 

Et puis bien sur Le Bataclan. Le Bataclan, l’une des plus belles salles à Paris avec un très bon son (sans doute le meilleur) où j’ai vu tant de concerts rock depuis les années 80. Je la connais par coeur, même les backstages où j’étais allé une fois. Le groupe qui jouait ce soir (Eagles of Death Metal), je les avais vu en première partie des Strokes en 2006 au Zenith. Je connais plusieurs amis qui auraient pût être vendredi à ce concert. Petit aparté : Contrairement à ce que le nom peut laisser croire (qui est à prendre au second degré), les Eagles of Death Metal jouent un rock’n’roll assez enthousiasmant emmené par un chanteur (tatoué et moustachu) ne se prenant pas au sérieux . Que ce soit à un concert pareil (voir la vidéo d’un des premiers morceaux joué ce soir là) qu’une telle tragédie soit arrivé la rend particulièrement incompréhensible et douloureuse. Ça n’a aucun sens. Rien de tout cela n’en a et il nous faut vivre avec.

Dès que j’ai appris la nouvelle, je leur ai envoyé des textos et aucun n’y était heureusement. Je me sens très proche de ceux et celles qui y étaient car il y a quelques années j’aurais pu en être. Mais si ça n’avait pas été ce groupe ou cette salle, ç’aurait pu en être une autre où j’aurais pu être (ou des amis), par exemple ce soir où je devais aller en concert au Trabendo (annulé depuis bien sur).

Le Bataclan

Le Bataclan

Bref, je connais très bien ces lieux où ont été assassiné et blessé toutes ces personnes. Ce post ne sert pas  grand chose, pardonnez-moi, mais je voulais l’écrire en mémoire de tous ceux et celles touchés par ces attentats. Sachant que le pire est de se dire que nous ne pouvons pas dire « plus jamais ça » car il y a de fortes chances que cela se reproduise, demain, dans un mois, dans six mois, dans deux ans.

 

Voilà c’est tout. Qu’ajouter d’autre ?

Je relancerais ce blog un peu plus tard.

Philippe

 

p.s

Le Bataclan était un cinéma au début des années trente.

On y projetait Marius de Marcel Pagnol le 19 août 1932 :

La Semaine à Paris du 19.08.32

La Semaine à Paris du 19.08.32

la-belle-equipe-paris-111-e1418569895802

Restaurant La Belle Equipe

92 Rue de Charonne 75011 Paris

Liens Time Out – Tripadvisor – Paris Bouge –

la-belle-equipe-paris-111-e1418569895803

Le restaurant La Belle Equipe rouvre ses portes ce jour le 21 mars 2016 : la dépêche AFP via Orange.

Pensées à toute l’équipe et aux familles des victimes.

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Pensées pour La Belle Equipe et toutes les victimes des attentats de Paris (13.11.15)

  • Ginette Vincendeau

    Fan de Gabin (et ayant écrit pas mal sur lui) je suis ravie de recevoir régulièrement des nouvelles de votre site – même, et peut-être surtout, en ces temps tragiques. Je ne connaissais pas le restaurant La Belle equipe mais me ferai un plaisir d’y aller à ma prochaine visite à Paris.